Urbackup: Client graphique pour Debian/Ubuntu

Article publié, le
4 minute(s) de lecture

Cet article contient 649 mots.
Source brute de l'article : MD

Description

Ceci est un tutoriel pour utiliser l’interface graphique du logiciel client d’Urbackup - logiciel de sauvegarde sur serveur -

La première erreur à ne pas commettre est de bien télécharger le bon client :

Nécessite :

  • que le logiciel urbackup-serveur soit installé sur le serveur qui recevra les sauvegardes du client, qu’il soit activé et fonctionnel - ce tuto ne traite pas de l’installation de celui-ci sur le serveur.
  • le binaire gksu doit être installé sur la station à sauvegarder…

Installation

  • Installation des dépendances nécessaires :
    # apt install build-essential "g++" libwxgtk3.0-dev "libcrypto++-dev" libz-dev
  • On télécharge puis on décompresse l’archive relative au binaire :
    $ wget https://hndl.urbackup.org/Client/2.1.17/urbackup-client-2.1.17.tar.gz
    $ tar xzf urbackup-client-2.1.17.tar.gz
  • On compile et installe le binaire :
    $ cd urbackup-client-2.1.17
    $ ./configure
    $ make -j4
    # make install
  • Ceci étant fait, on vérifie que le service d’arrière plan fonctionne bien :
    $ urbackupclientbackend -v info
    2018-02-15 18:22:00: Started UrBackupClient Backend…
    2018-02-15 18:22:01: Looking for old Sessions… 0 sessions

Systemd

  • Création du service de démarrage pour systemd, par l’ajout au système d’un nouveau fichier nommé /etc/systemd/system/urbackup.service :

    Fichier : /etc/systemd/system/urbackup.service

     1
     2
     3
     4
     5
     6
     7
     8
     9
    10
    11
    
    Description=Urbackup Backend
    ConditionPathExists=/usr/local/sbin/urbackupclientbackend
    
    [Service]
    Type=forking
    ExecStart=/usr/local/sbin/urbackupclientbackend -d
    PIDFile = /var/run/urbackup_srv.pid
    TimeoutSec=0
    
    [Install]
    WantedBy=multi-user.target
    
  • Lui attribuer les droits d’exécution nécessaires :
    # chmod a+x /etc/systemd/system/urbackup.service
  • Redémarrer systemd, de démarrer le nouveau service et de l’activer pour le démarrage automatique :
    # systemctl --system daemon-reload
    # systemctl start urbackup.service
    # systemctl enable urbackup.service
  • Puis, vérifier que le nouveau service fonctionne bien :

    Code : shell

    # systemctl status urbackup.service
    ● urbackup.service - Urbackup Backend
       Loaded: loaded (/etc/systemd/system/urbackup.service; enabled; vendor preset: enabled)
       Active: active (running) since Thu 2018-02-15 17:33:37 CET; 4min 5s ago
      Process: 13362 ExecStart=/usr/local/sbin/urbackupclientbackend -d (code=exited, status=0/SUCCESS)
     Main PID: 13364 (urbackupclientb)
        Tasks: 11 (limit: 4915)
       CGroup: /system.slice/urbackup.service
               └─13364 /usr/local/sbin/urbackupclientbackend -d
    
    Feb 15 17:33:37 ptb-mlm systemd[1]: Starting Urbackup Backend…
    Feb 15 17:33:37 ptb-mlm systemd[1]: Started Urbackup Backend.
    

Utilisation

Le binaire du client graphique se nomme urbackupclientgui et nécessite des droits administrateurs pour le paramétrage de celui-ci :

  • Vérifiez que le binaire “gksu” soit installé, si ce n’est pas le cas, faites-le !
  • Puis ajoutez votre identifiant utilisateur au groupe sudo :
    # adduser USERID sudo
  • Déconnectez-vous, et reconnectez-vous à votre session.
  • Puis, dans votre session, une fois connecté, ajoutez le démarrage du client Gui, dans les paramètres de “Session et démarrage” - qui dépendent de votre bureau graphique ;
    le chemin du binaire est : /usr/local/bin/urbackupclientgui
Astuce
  • Le menu “Do full file backup” est l’option qui vous permet de faire une sauvegarde de tous les fichiers et répertoires choisis…
  • Le menu “Do incremental file backup” est l’option qui vous permet de faire une sauvegarde dite incrémentale ; celle qui sauvegarde juste les différences…
  • Onglet “File Backup” :
    • Les champs d’intervalle sont là pour définir le nombre de jours pour les sauvegardes, principalement.
    • Les champs “Exclude from backup”, et “Include in backup” sont ceux qui vous permettent d’inclure ou d’exclure des fichiers spécifiques - à séparer par le symbole ‘;’.
  • Onglet “Client” :
    • Le champ “Client” est celui qui vous permettra de nommer la station à sauvegarder - par défaut, il prend la valeur du hostname.
  • Onglet “Internet” :
    • Cet onglet n’est intéressant que pour ceux qui veulent sauvegarder au-travers d’un Internet…
      il serait assurément intéressant d’envisager ce flux-là au-travers d’un tunnel SSH !

Ce menu est celui qui vous permettra d’ajouter ou supprimer les répertoires que vous voulez sauvegarder !


Enjoy-ID!
Enjoy-IT!