Mettre à niveau son OpenBSD ayant un FS durci

Article publié, le et modifié le
Une minute de lecture

Cet article contient 210 mots.
Source brute de l'article :

Description

Dans le contexte de mon projet NAS **OpenBSD Multimedias View-IT que j’ai présenté, il y a quelques jours, j’ai durci le système de fichiers OpenBSD .

L’expérience m’apprenant que mettre à niveau son OpenBSD sur un système de fichiers durci n’est pas si simple qu’on pourrait le croire - et ce n’est pas la faute directement de l’installateur d’OpenBSD.

À quoi faut-il penser ?

  • à commenter vos écritures dans les fichiers /etc/rc.local, etc/rc.shutdown, voire /etc/daily.local, ou à les déplacer le temps de la mise à niveau ! (en effet, les services et autres scripts inscrits dedans pourraient démarrer, s’arrêter inutilement, voire de manière impromptue, surtout indésirée !)
  • à remettre le système de fichiers en écriture…

Pourquoi ?

Le problème ne se situe pas lors de la mise à jour du système après avoir récupérer le nouveau bsd.rd, l’avoir vérifié, puis démarré dessus ; il se situe après le démarrage du nouveau noyau, lors de l’exécution de certains scripts, qui eux ont besoin d’écrire et d’interagir sur le système, mais qui ne le peuvent !

Donc, voici mon nouvel article qui explique comment faire pour mettre à niveau sereinement son système de fichiers durci, par quelles étapes passer, et les raisons de celles-ci ;-)

Voilà !